Actualités

Interview : Philippe ROCHE, Dirigeant des Transports ROCHE

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

La Société des Transports ROCHE a été créée en 1983 par Daniel et Bernard ROCHE. J'ai intégré l'entreprise en 1986 en devenant gérant. Je conduisais mon propre camion frigorifique et travaillais exclusivement pour un important chargeur mayennais. Nous avons embauché notre premier conducteur salarié en 1989.

Aujourd'hui l'entreprise compte 85 collaborateurs pour 60 véhicules moteur et 130 cartes grises. Nous effectuons 7 activités différentes avec notamment le transport en température dirigée qui représente à lui seul 50% de notre chiffre d'affaire qui approche les 8 millions d'euros. 

Le lieu d'exploitation se situe à Gorron, ZA des Sapinettes - route de Fougères, et s'étend sur 27 000 m² comprenant un atelier de 1 000 m², un entrepôt de 1 000 m², ainsi que des bureaux, une station de lavage, et une station carburant.

Nous adhérons à la charte CO2 (engagement volontaire pour l'environnement) depuis 8 ans, et sommes agréés pour le transport de matières dangereuses. Nous avons également intégré le groupement FLO depuis 2017 ce qui nous a permis de rejoindre un réseau de 110 transporteurs quadrillés dans tout le pays pour mutualiser nos offres de fret et réaliser des économies d'échelle sur les achats principaux de chacune de nos entreprises. 

Le secteur des transports connaît d'importantes mutations ces dernières années...

En effet, la communication a pris une place importante avec des moyens informatisés qui ne cessent d'évoluer. Chaque véhicule est aujourd'hui équipé d'informatique embarquée où l'on peut récupérer toutes les données sociales, géolocaliser chaque ensemble routier et communiquer avec l'exploitation qui, elle, est équipée d'un planning informatique (TMS) et se met donc en interface avec tous les véhicules de la flotte.

Dans un très proche avenir nous dématérialiserons les documents de transport pour ne plus avoir de documents papiers mais une tablette tactile qui enregistrera toutes les données du transport. Le conducteur n'aura plus qu'à faire signer, au moyen de cette tablette, l'expéditeur et le destinataire. L'ensemble des données sera ainsi transmis au bureau pour l'enregistrement et l'édition de la facture.

Les véhicules moteurs sont également en train d'évoluer avec des énergies alternatives au gasoil, en l'occurrence le gaz comprimé ou liquéfié...en attendant l'électrique ? Se profile également pour les décennies à venir des véhicules sans conducteur.....  

Et les transports Roche dans tout cela ?  

Nous sommes en veille permanente. Dans le métier du transport, les événements ne cessent de bouger les lignes....alors il faut être prêt !

Plus concrètement, nous avons récemment rénové et agrandi l'atelier existant pour en louer une partie à une entreprise de montage de pneumatiques.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le Bocage Mayennais ?

Tout d'abord, la qualité de vie. De par mon métier, je voyage et rencontre des confrères travaillant dans de grandes métropoles et je ne peux que constater cette différence de confort de vie même si les infrastructures peuvent être moins importantes dans notre région.

Je crois pouvoir dire, également, que nous avons la chance d'avoir un vivier d'employés rigoureux et consciencieux. Là aussi, c'est un atout car ce n'est pas toujours le cas dans certaines autres régions.

Enfin, je pense que les entrepreneurs du Bocage Mayennais, quels que soient leurs activités, restent très solidaires et très proches entre eux.

 

Agenda

Actualités

TROUSSE A OUTILS

RestaurationHébergementsAgenda culturelDocuments téléchargeablesEnvironnement

ESPACE MEDIA

Tous nos fichiers
ruisseau pêche électrique ruisseau aménagement du lit

LETTRE D'INFORMATION

Je m'inscris

Tenez vous informés des dernières nouvelles du Bocage Mayennais